Un nouveau logiciel de gestion

La technologie au service de la colombophilie, c’est une réalité depuis une vingtaine d’années. La constatation électronique est devenue majoritaire dans toutes les régions de France, sans pour autant écarter les derniers pratiquants « au manuel ». Sans le moindre accompagnement et intérêt de l’actuelle fédération, le signalement en ligne est une réalité grâce à des initiatives individuelles ou associatives voulant aller de l’avant. Même si cette pratique se devra d’être encadrée et sécurisée, le transfert numérique des constatations réduit les contraintes de dépouillement et permet d’accélérer la réalisation des résultats.

 

Depuis plusieurs décennies, la fédération colombophile française est gérée par des logiciels créés et sans cesse améliorés par Roger Myny. A la fois informaticien et colombophile, Roger Myny a toujours su aller de l’avant pour moderniser les outils au service des associations colombophiles, des amateurs et des classificateurs. En novembre 2020, Roger Myny est décédé.

Sa disparition rend aujourd’hui difficile voire impossible toutes évolutions des logiciels actuels de la fédération colombophile française. De plus, leurs technologies ne sont plus adaptées. Soyons technique pour être précis : les logiciels sont aujourd’hui en SaaS (« Software as a Service »), des solutions logicielles applicatives hébergées dans un « cloud », soit des serveurs extérieurs. Jadis, il fallait installer ces logiciels sur chaque ordinateur avec des « CD ».

Aujourd’hui, tout le monde se connecte à des services en ligne pour faire ses courses, consulter son compte en banque, assurer des démarches administratives. Les avantages de cette technologie sont nombreux :  les applications sont mises à jour automatiquement, cela fonctionne depuis n’importe quel ordinateur via un navigateur web, les données ne sont pas stockées en interne (que se passe-t-il aujourd’hui si un sinistre frappe les ordinateurs de la FCF ?), il est possible d'utiliser les applications n'importe où et donc de les ouvrir au plus grand nombre : associations locales, groupements, régions, amateurs, organisateurs étrangers… Sans forcément le savoir, sur son téléphone, son ordinateur ou sa tablette, chacun bénéficie de cette technologie.

 

Créer un nouvel outil pour la FCF est indispensable, pas seulement pour faciliter la gestion au quotidien de la fédération mais aussi pour rendre service aux dirigeants des associations, aux organisateurs des concours et aux amateurs. Un nouvel outil plus efficace permettra aussi de recentrer les missions du personnel de la FCF sur des actions plus essentielles : la promotion du pigeon-voyageur et de la colombophilie, l’accompagnement des régions et des associations, le service aux colombophiles. La création de ce nouvel logiciel sera accompagnée d’une refonte en profondeur, et pas seulement esthétique, du site de la FCF. 

 

Un nouvel outil pour quoi faire ?

  •  Pour assurer la gestion de base de la fédération : licences, comptabilité…
  • Pour permettre des « services en ligne » : demande des permis de lâcher en deux clics, espace bagues matricules où les sociétés pourront renseigner directement la répartition des bagues (aujourd’hui, pas loin de 50% des bagues matricules ne sont pas renseignées, ce qui rend impossible l’identification des pigeons égarés mais aussi certains contrôles comme les bagues contrefaites – Information donnée lors de la dernière assemblée générale FCF à Roye 2021) ; paiement en ligne des licences et des événements festifs de la FCF.
  •  Pour travailler avec les classificateurs et récupérer directement tous les résultats des concours français : ainsi, les amateurs ne seront plus obligés d’envoyer des formulaires papier pour participer aux championnats de France.
  •  Pour mettre en place un nouveau système de signalement des pigeons égarés. Quand un pigeon égaré sera signalé, son propriétaire recevra directement un mail d’information.
  • Pour mettre en place un module « infos lâcher » sur le site de la FCF (lire encadré ci-dessous)
  • Pour créer des espaces personnalisées : les contrôleurs de lâchers auront par exemple le leur et pourront suivre depuis leur smartphone les ajouts de permis de lâcher, les reports, les annulations.

Un module lâcher sur le site de la FCF

La France est l’un des rares pays colombophiles à ne pas disposer d’un module d’annonces des lâchers. L’équipe fcf2022 en créera un sur le nouveau site de la FCF : c’est un extraordinaire outil pour réunir tous les colombophiles français, du nord au sud.

Chaque organisateur pourra s’y connecter avec un mot de passe dédié. Il y retrouvera automatiquement ses concours du jour et n’aura plus qu’à renseigner le concours par des informations à choix multiple : attente, prépare, remis à demain… 

Ce nouvel outil intégrera automatiquement les annonces des lâchers belges.